Quand on est un champion comme Cyril, on a du mal à se satisfaire d’une troisième place surtout lorsque l’on a mené tout au long du week-end. Cette déception était palpable lors de la cérémonie du podium…

Le bilan de ce week-end n’en reste quoiqu’il en soit incroyablement positif comme s’est accordé à lui dire tout le monde présent à Mettet, du staff de son team aux nombreux supporters qui avaient fait le déplacement en Belgique.

Retour sur la journée de dimanche où la pluie s’était invitée :

Du warm-up, Cyril sort 6ème derrière du beau monde: Sébastien Loeb, les trois dernières champions du monde WRX Solberg, Ekstrom, Kristoffersson et le champion d’europe en titre Marklund excusé du peu…

Lors de la Manche 3, le pilote Red Bull a une excellente impulsion, mais se fait malmener au premier virage. Il sort 3ème, « bien spotté par Antoine, je prends le joker immédiatement. Je donne tout. Antoine m’informe en direct de m’a remontée. Marklund prend son joker au dernier tour et je le devance au damier. » et cela fait 3 victoires en trois manches.

Au départ de la quatrième manche Cyril se sait assuré de la pole pour la demi-finale 1, sauf à finir au delà de la 15ème position. Alors quand il se trouve bousculé au premier virage, il n’insiste pas et sort cinquième. Il fera claquer plusieurs fois le chrono et remonte trois, ce qui lui vaudra une cinquième place de cette 4ème manche.

Viens le temps des demi-finales : «Je fais un excellent départ et mène facilement la course» Marklund le deuxième fini 5’7… une éternité !

Cyril prend le meilleur sur Linnemann au terme du premier tour de la finale

Entre la demi et la finale la grille de départ sèche mais partiellement… La ligne intérieure restera désespérément humide.
À tel point que Marklund qui s’élance de la troisième place en seconde ligne est dans un couloir parfaitement sec et surprend tout le monde. « Linnemann s’engouffre aussi et je suis alors troisième dans son pare-choc arrière, au terme du premier tour je lui fais le freinage. Dans le troisième tour je prends le joker. Là je suis un peu trop vite. Je tape à peine les pneus avec mon arrière et je perds de précieux dixièmes. Nitiss qui lui avait pris le joker au premier tour  passe juste devant moi. Bien que plus rapide je ne trouverai pas l’espace pour doubler » et Marklund remporte cette finale.

Prochain rendez-vous fin juin en Suède…

Retour sur la journée de Samedi  de Vendredi

LAISSER UN COMMENTAIRE