COFELY – VILLE de BANDOL 6 Heures du Mans La récompense de la régularité

 

2009-0523_6h_mans_012è manche du Championnat de France d’Endurance 

COFELY-VILLE DE BANDOL termine dans la première moitié du classement au terme d’une course parfaitement maîtrisée et exempte d’erreur tactique ou technique

Le team varois COFELY-VILLE DE BANDOL a effectué sa deuxième sortie dans le championnat de France d’endurance 2009 à l’occasion des 6 Heures du Mans. Un résultat franchement positif.

Bandol-Le Mans, c’est tout d’abord la traversée de la France avec un rendez-vous final en forme de puzzle à assembler pour toute l’équipe. En effet, Fred et Sébastien ont passé la journée du jeudi sur l’autoroute, kart en remorque. Julien et Philippe, les deux mécaniciens en provenance de la région parisienne, ont œuvré de manière fantastique.

Le timing proposait pratiquement deux journées d’essais, puisque la course ne démarrait que le samedi à 18 heures pour s’achever à minuit.

Vendredi, avec un soleil méditerranéen …

L’équipe prépare la journée de course du samedi. Apprentissage de la piste pour Seb dont la dernère apparition au Mans date des 24H loisir en 1997; rodage des moteurs et affinages des réglages châssis ont complété le programme.

Samedi matin, Sandrine entame la matinée par l’ultime quart d’heure de rodage moteur. Le travail sur le châssis est perturbé par une violente averse. Sébastien, dans ces conditions très humides, perd la roue avant droite dans un dernier run avant la pause déjeuner !

Le vent qui souffle en début d’après-midi sèche très vite la piste et le travail sur le châssis reprend normalement son cours. En fin d’après-midi, à l’occasion des essais qualificatifs, Fred, réalise un chrono en réalisant le vingt-sixième chrono d’une imposante grille de quarante participants. A seulement une demie seconde du premier équipage de sa catégorie, le « groupe 2 ».

 

2009-0523_6h_mans_021

18 heures, la course …

Un départ réussi pour Fred qui gagne rapidement deux places, dès la fin du premier tour. Après 50 minutes de course, au terme d’une lutte pour le moins acharnée avec le kart numéro 65, le Varois rend le kart, réservoir quasi vide en 24è position. 

Sandrine s’élance en piste…

Très rapidement, elle est stoppée parmi les premiers pour effectuer la pesée obligatoire. Cet arrêt prématuré pénalise temporairement COFELY-VILLE DE BANDOL de 2 tours, ce qui relègue les Varois en 35 è position. Elle rendra le volant en 33è position.

Sébastien passe le cap de la deuxième heure de course et achève son relais 27è.

Ce sera ensuite au tour de Fred de cravacher et va gagner encore deux places dans la hiérarchie finale.

La quatrième heure arrive avec un relais sans souci pour Sébastien qui passe à Fred le volant du kart placé 23è. Survolté, le Bandolais entame un rythme d’enfer pour finalement entrer dans le Top 20. 

La performance est complétée par un dernier relais impeccable de Sandrine. Sachant garder la tête froide alors que les esprits s’échauffent et que les erreurs s’accumulent sur la piste, la Bandolaise en profite, gère sa course de main de maître et passe la ligne d’arrivée en 17è position.

Une place dans la première moitié du tableau constitue ainsi la récompense d’une course parfaitement maîtrisée et réalisée sans aucune erreur technique.

De bon augure pour la suite de la saison…

Les prochaines 24 Heures qui auront lieu fin août sur cette même prestigieuse piste du Mans, et bien évidemment pour le Championnat de France d’Endurance dans lequel COFELY-VILLE DE BANDOL est engagé et dont le prochain et troisième rendez-vous est fixé au 20 juin sur la piste d’Autoreille à proximité de Besançon.

3 commentaires

  1. Bravo a vous c’est super cette 17 place.

    À bientot une grosse bises a Sandrine.

    Amicalement jean claude

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *