RX2 : CYRIL SANS PARTAGE EN ANGLETERRE

Sur le circuit de Lidden Hill dans la campagne anglaise sous un grand ciel bleu qui pouvait lui laisser croire qu’il était à domicile, Cyril vient de signer le week-end parfait.

 » Je suis vraiment satisfait.  J’ai mené ce round de bout en bout, et résisté à la pression exercée par Dan ROOKE qui disputait son épreuve nationale. Il  ne m’a pas lâché d’une semelle et du coup j’augmente mon avance au championnat de seulement 4 pts. » Dan n’est pas pour l’heure dans l’optique de courir l’ensemble du championnat alors il convient de se baser sur  Simon OLFSSON le troisième sur lequel il compte 16 pts d’avance. Pour le coup Cyril s’installe en tête du championnat après seulement deux épreuves.

Retour sur un meeting sans partage.

Samedi, dès la séance d’essais libres Cyril impose son rythme en devançant Dan de 6 dixièmes. Cyril va ensuite gagner les trois manches (+1,9s en M1, +0,4s en M2, +1,6s en M3) qui sont au programme de l’après-midi, et continuer sur sa lancée dimanche.  Vainqueur de la manche 4 (+2,4s!!!) puis de sa demi-finale (+2,1s, et +3,9s si l’on compare son temps à celui de la seconde demi-finale remporté par Dan), il devance logiquement en finale  une dernière fois ROOKE pour 1,09 s .

Premier départ avec une prise de joker immédiate …

« Contrairement à ce que l’on peut penser, cela n’a pas été une promenade de santé… J’ai du me battre et rester concentré sans relâche.  Dans toutes les courses, j’ai construit mon avance pas à pas et pris mon joker au dernier tour. Sauf dans la première manche, d’où je m’élance 4ème extérieur (grille issue du tirage au sort), et j’effectue départ pas top (le seul du week-end), ce qui me contraint à prendre le joker directement. »

« Dans la finale, alors que la piste était de plus en plus dégradée, j’ai endommagé rapidement mon amortisseur AR gauche. J’ai parcouru la moitié de la course avec cette menace au dessus de ma tête, et heureusement il a tenu jusqu’à la victoire … »

Quand on l’interroge sur le rythme où il enchaine ses week européens et américains, Cyril est très enthousiaste « C’est certain que le fait d’enchainer les courses a un côté bénéfique. Ma progression est constante, chaque course me permet d’aborder la suivante plus fort. Bien sur le plus dur à gérer c’est le décalage horaire, mais je commence à m’y faire… »

Rendez-vous est donc pris pour Thompson (USA-Connecticut) où la particularité du week-end sera un programme complet (qualifs /manches /demi-finale & finale) sera disputé Samedi et Dimanche. Une double opportunité pour Cyril de tenter de marquer des points et revenir aux contact de Conner Martell, l’actuel leader du GRC Lites qui compte sur Cyril 26 pts d’avances.

1 commentaire

Les commentaires sont fermés.