2015 : CYRIL A FAIT SON CHOIX …

L’intersaison est bien souvent pour un pilote un virage pas simple à négocier où il faut choisir la bonne trajectoire pour l’avenir …

Fort de son second titre conscutif en Rallycross Cyril à l’issue de sa saison 2014, avait une certitude : il évoluerait sur la scène internationale en 2015. Mais subsitait la question de la catégorie ?

Au lendemain de son sacre de Champion de France Super1600, Cyril a fait une séance d’essais au volant de la Peugeot 208 SuperCar du Team Paillet à Dreux. Avec ces 550Cv et ses quatre roues motrices la 208 SuperCar avait tous les arguments pour faire craquer Cyril, « C’est un autre monde » avait-il déclaré au terme de la journée. Le Team Paillet qui a pour projet de rejoindre le championnat d’Europe de RallyCross « l’EuroRX » étant prêt pour l’accueillir, restait plus qu’a trouver le budget … La partie la plus compliquée du job de pilote …

Puis vint l’opportunité de participer à une journée test à Istanbul mise en place par les organisateurs de la série « SUPERCAR RXLites », une série monotype quatre roues motrices, 300cv courue sur huit des 13 manches du Championnat du monde le World RX. Le RXLites étant au World RX ce qu’est le GP2 à la F1.

Istanbul

Au retour d’Istanbul, où il était accompagné de Frédéric très impliqué à ses cotés en cette intersaison, Cyril est décidé, son avenir passera par le  RXLites et nous livre ici les éléments de sa décision :

À Istanbul, nous étions une vingtaine de jeunes pilotes issus de diverses disciplines et horizons et cette journée a été très instructive. Assisté et initié tout au long de la journée par le pilote officiel FORD OLSBERGS MSE, Andreas BAKKERUD (5ème au WORLDRX 2014), j’ai beaucoup appris et pu montrer en signant le meilleur temps de la journée mon potentiel au team manager présent.

« Ceci m’a aidé à prendre une décision concernant mon orientation pour 2015. En effet, après avoir bien réfléchi et discuté avec mon entourage, la solution RXlites qui était dans mon esprit une solution de replie s’avère désormais comme mon premier choix et voilà pourquoi : Le RXlites nécessite le même budget que la saison EuroRX SuperCar chez PAILLET et bien moins ce que nécessiterait une saison chez ALBATEC (ndlr : un des tops Team de la discipline ayant fait une offre de second pilote à Cyril)

Le RXlites comporte 8 manches contre 5 à l’EuroRX SuperCar, dont la visibilité médiatique est supérieure car toutes ses finales seront retransmises en live entre les demi-finales et la finale des manches du Championnat du Monde (World RX).

Que soit chez PAILLET ou chez ALBATEC compte tenu de ma méconnaissance des circuits et du SuperCar, je ne serai pas en mesure de jouer de bonnes places avant à minima la mi-saison.

Le RXlites par contre me permettra de me mesurer à des adversaires à ma porté. Cette catégorie monotype, courue sur les circuits du World RX, au volant d’une auto performante, est l’option idéale pour préparer l’étape suivante le SuperCar qui reste mon but ultime.

Au vue du test à Istanbul, il me semble même envisageable d’aller chercher des victoires et peut-être même le championnat dès 2015, et ceci sous les yeux de tous les Team Managers du World RX.

C’est donc décidé, je vais tout faire pour rouler en RXLites en 2015, et suis d’ores et déjà  en contact avec deux des Tops Team (SET PROMOTION et OLSBERGS MSA AB) présent à Istanbul. »

Reste plus qu’à finaliser le budget, et dans ce sens les démarches entamées avec l’aide de Frédéric pour s’attacher les services d’un manager capable de trouver des fonds et d’aider Cyril à  gérer sa carrière internationale sont également sur le point d’aboutir. Nous avons hâte d’être au 24 avril, date d’ouverture de la saison WORLD RX au Portugal…

TÉLÉCHARGER LE DOSSIER RECHERCHE DE PARTENAIRES DE CYRIL

LAISSER UN COMMENTAIRE

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *