24H DU MANS : JEAN-PHILIPPE FIN PRÊT POUR LE MARATHON

« Pour un pilote d’endurance, Le Mans c’est le point culminant de la saison ! Un doux mélange de pression, d’excitation, d’émotion et de frénésie… En bref, une course que je ne manquerais pour rien au monde ! » C’est en ces mots que Jean-Philippe Belloc dépeint la course la plus mythique au monde, à quelques jours de sa 9ème participation aux 24 Heures du Mans. Et malgré son impressionnante expérience de la classique mancelle, le pilote de Montauban a toujours les yeux qui pétillent quand il s’agit d’aller affronter l’exigent circuit de la Sarthe. « Le Mans, c’est vraiment un événement à part. Les plus grands constructeurs sont présents – Audi, Toyota, Porsche, Ferrari, Aston Martin, Corvette – et s’affrontent pour décrocher le graal devant 250 000 spectateurs. Mais pour nous cette année, en tant que participants au Championnat du Monde d’Endurance, c’est aussi une manche du championnat dont les points comptent double. C’est donc d’autant plus important de bien y figurer dans l’optique du classement général. » explique-t-il. 3ème rendez-vous du WEC, ces 24 Heures du Mans 2012 revêtiront ainsi un enjeu supplémentaire pour Jean-Philippe et ses coéquipiers. Un double challenge que l’équipage français aborde sereinement mais néanmoins humblement.

On ne change pas une équipe qui gagne !

credit photo : Lemans.org

Couronné de succès l’an passé avec une 2ème place aux 24 Heures du Mans en catégorie GTE-AM, le trio Belloc/Bourret/Gibon a décidé, cette année, de miser sur le changement dans la continuité. Equipage inchangé mais nouvelle voiture… Adieu Porsche, c’est au volant d’une Corvette du Team Larbre Compétition que les trois hommes s’aligneront au départ samedi 16 juin à 15h. Une Corvette qu’ils ont déjà eu l’occasion de découvrir à l’occasion des 2 premières manches du WEC. « Le bilan du début de saison est mitigé. Nous avons débuté sur les chapeaux de roues à Sebring en montant sur la 2ème marche du podium puis il y a quelques semaines à Spa, nous avons été contraints à l’abandon sur casse moteur. » précise-t-il. « Depuis, nous avons participé à la journée test des 24 Heures du Mans et même si nous ne sommes pas parvenus à accomplir l’intégralité de notre programme d’essais, cette journée nous a beaucoup rassurés et nous a conforté dans l’idée que nous abordons cette épreuve bien armés. » Et si la machine est fin prête pour l’épreuve, c’est aussi le cas des hommes. Car après plusieurs stages de préparation physique, c’est en pleine forme que Jean-Philippe et ses coéquipiers se présenteront face à une concurrence elle aussi très aiguisée. « Le niveau sera très relevé cette année. Avec 14 concurrents au départ, le GTE-AM est une catégorie particulièrement ouverte. Mais nous pourrons compter sur notre expérience et celle de notre équipe, Larbre Compétition, qui a remporté les deux dernières éditions en catégorie GT. L’objectif pour nous sera, avant tout, d’éviter les pièges et les erreurs pour être à l’arrivée. Comme le dit si bien Christophe Bourret, nous allons nous battre avec nos qualités, sans nous préoccuper des autres et en essayant de prendre un maximum de plaisir ! »

LAISSEZ VOS COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *