6 HEURES DE PICARDIE – 3 heures de course

Pour son retour à la compétition, Sandrine a assuré un relais sans faute : « je dois avouer que j’avais une petite appréhension avant de prendre le volant, mais finalement, je n’ai pas vue l’heure passer. Je n’ai pas fait d’erreurs et physiquement, tout à bien tenu. Des pilotes de certaines équipes m’ont fait en piste un signe de la main pour saluer mon retour. Ca montre la bonne ambiance qui règne en endurance, même à ce niveau. »

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

1 commentaire

  1. Je trouve que notre Sandrine passe bien a l’écrant !!! Bravo a toute l’équipe !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *