ELMS : CHAUD ET FROID POUR JEAN-PHILLIPE AU RED BULL RING…

Troisième manche de l’European Le Mans Series (ELMS), cette incursion en Autriche sur le circuit du Red Bull Ring ne laissera pas un souvenir impérissable à Jean-Philippe Belloc et ses équipiers. Entre performance et désillusion, le Toulousain ne cache pas une certaine déception en passant sous le damier dans le Top 10 de la catégorie. Petit changement en Autriche dans la distribution des rôles… En effet, Pascal Gibon, indisponible ce week-end, avait cédé son baquet à un familier de l’équipe Sofrev-ASP, Jean-Luc Beaubelique.

MOTORSPORT : EUROPEAN LE MANS SERIES - 4 HOURS OF RED BULL RING (AUT) ROUND 3 07/19-20/2014

Le Red Bull Ring n’est pas un tracé réputé redoutable mais quand le thermomètre s’affole comme ce fut le cas, l’évolution de la piste peut provoquer bien des surprises et pas toujours très bonnes. Ce week-end, c’est sans doute ce qui a fait passer Jean-Philippe Belloc et ses équipiers de l’optimisme à la plus cruelle des déceptions. Et pourtant, tout avait si bien commencé…

« Le samedi, les essais libres évoluent crescendo. La première séance est assez moyenne mais sur la deuxième, la performance est bien là et nous signons de très bons chronos qui nous placent deuxièmes puis finalement troisièmes de notre catégorie. »

Pendant les qualifications, Jean Luc réalise une bonne séance et un chrono, malheureusement, ce résultat ne suffit pas pour entrer dans le top 10 et l’équipage de la #59 doit se contenter du 12ème rang.

MOTORSPORT : EUROPEAN LE MANS SERIES - 4 HOURS OF RED BULL RING (AUT) ROUND 3 07/19-20/2014

Dimanche en début d’après-midi, les feux passent au vert pour 4 heures de course intenses. Dès le début et pendant une bonne partie de son relais, Christophe Bourret est handicapé par un problème de répartition de freinage.

« Notre position dans le peloton nous a vraiment surpris. Nous étions à l’opposé des qualifs, nous avions carrément perdu notre vitesse de pointe. Avons-nous été trop optimiste dans nos réglages ? Ce qui est certain, ce sont les conditions étaient très différentes des essais. La température a même dépassé les 35°C. Après le relais de Jean-Luc, j’ai effectué un double relais. Sur le premier, j’ai été victime d’une crevaison lente et même si le second était meilleur, rien de formidable. »

MOTORSPORT : EUROPEAN LE MANS SERIES - 4 HOURS OF RED BULL RING (AUT) ROUND 3 07/19-20/2014

Ce résultat est assez décevant, nous bouclons la course 10ème de notre catégorie mais l’équipe a fait du super boulot et nous n’avons commis aucune erreur. Nous sommes satisfaits d’être allés au bout de la course. A présent, nous devons analyser et comprendre pour revenir plus forts sur le circuit Paul Ricard en septembre où nous disputerons la quatrième manche de l’ELMS.

En attendant de rejoindre le Var, les 13 et 14 septembre, c’est en Belgique que sera mon actualité ! » En effet, Jean-Philippe Belloc aura un autre défi à relever dans les Ardennes belges du 23 au 27 juillet… celui des 24 Heures de Spa-Francorchamps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *