EURORX : CYRIL DÉCLASSÉ…

Mon dieu quelle journée ! Ici le slogan est « HOLJES THE MAGIC WEEK-END » et ce n’est pas un slogan mensonger. Cyril aussi a été MAGIC, son dépassement musclé n’aura pas été du goût de la direction de course, nous on gardera en mémoire une course époustouflante …

Retour sur la journée de Dimanche :

« Dans la Q3, je prends un excellent départ, ma mission était d’être le plus propre possible et de finir avec avec un bon chrono. » la mission sera remplie 5/5, mais de son côté Nitiss réalisera lui aussi une course parfaite et Cyril sera classé 2nd pour 4 dixièmes « je perds la Q3 dans mon premier tour, mais l’essentiel est d’être devant  et à nouveau dans le coup »

Le départ de la Q4 sera plus musclé, le pilote Red Bull se retrouve coincé à l’extérieur du second virage et du coup plonge dans le joker immédiatement. Nitiss, qu’il convient de battre, est pris dans le même piège et suis là 208 WRX #113.

«  Dès le second tour je suis en tête, je contrôle la situation, Nitiss n’est pas menaçant et je déroule jusqu’au drapeau à damier »

La Q4 est dans la poche et c’est maintenant l’heure des comptes. Cyril au classement intermédiaire est second, donc s’élancera en pôle de la demi-finale B. Alors que Nitiss de son côté devra résister aux assaults de Bryntesson dans la demi-finale A .

Après la pause déjeuner, c’est l’heure des demi-finales. Dans la première Nitiss s’impose logiquement devant Bryntesson et boucle les 6 tours en 4’22. Cyril fait de même dans la sienne à un détail près, il passe le drapeau en 4’20.

« Je m’élance première ligne à côté de Nitiss qui à la pole. Savoir que j’ai été plus rapide, ça me booste. Je vais tout donner car arrivé à ce stade du week-end, seul la victoire compte. »

Mon dieu, quelle finale!!

Cyril sort au premier virage second derrière Nitiss. Il le colle quatre tours durant et prend son joker. Nitiss le prend lui au tour suivant. A sa sortie Cyril est à sa hauteur. Mais dans le gauche droite qui suit Nitiss garde l’avantage. Dans la ligne droite opposée Cyril reste au contact.

A la réception du jump le pilote Red Bull plonge à l’intérieur du grand gauche qui prècède la ligne d’arrivée. Le contact est rude et Cyril ressort en tête.

Dans la tribune on saute de joie. Il reste un tour en la 208 WRX #113 passe le damier en tête.

La fête sera de courte durée. Aussitôt la cérémonie du podium terminée, Cyril est convoqué en direction de course. Son dépassement est jugé comme un passage en force et la sanction est une pénalité de 5 secondes, le classement final sera donc quatrième.

La victoire s’envole, la déception est bien sûr là, mais nous on gardera en mémoire une course énorme dans un univers extraordinaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

3 commentaires

  1. Ce n’est que partie remise, la victoire est acquise pour la prochaine étape! Amitiés

  2. La déception doit être grande dans le team et elle l’est aussi chez nous supporters.
    Tu es Cyril, un véritable gladiateur.

  3. Viens en Namibie Cyril, tout le monde a regardé ton dépassement : ici ça le fait !
    Bravo et merci de nous faire rêver.
    Lucos en escale à bord de  » Roxane  » à Lüderitz, Namibie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *