EURORX : UNE FIN DE JOURNÉE CONTRARIANTE

La journée avait très bien commencée et s’achève sur une petite faute dans le Pif Paf du joker qui même si elle n’hypothèque en rien la suite du week-end est contrariante.

Retour sur les qualifs de ce samedi :

En Q1, le pilote Red Bull s’élance au milieu « JB Dubourg prend un meilleur départ que moi. Je me retrouve coincé à l’intérieur et je relâche  pour assurer. Je me jette direct dans le joker »

Cyril sera à peine retardé par Florent Bénudeau qui dans la ligne droite opposée ouvre la porte. « J’ai alors pas tout à fait un tour clair et je butte sur la coccinelle de Gehrman et je perds un temps fou, mais prends mon mal en patience jusqu’à ce qu’il s’efface dans le joker ».

Une course pleine d’intelligence qui est finit par la 208 WRX #113 avec le meilleur temps de la qualif.

Le départ de la Q2 est, en partant en pôle bien sûr, plus facile. « Au premier freinage je me fais un peu pousser par Marklund, qui se jette dans le joker où il finit enlisé dans le bac dès l’entrée. Je suis en tête, et j’aligne les tours rapides, Bryntesson est juste derrière et je n’arrive pas à le semer. La stratégie est simple : joker au dernier tour. »

Cyril rentre dans le joker et mord le vibreur intérieur droit dans le pif paf. L’auto pivote légèrement à gauche et au contact du rail, il prend un coup de raquette qui l’expédie dans l’herbe. Bryntesson profite de la porte ouverte pour s’y engouffrer et remporte la Q2. 

Cyril fait un tour sur lui même pour relancer. Au passage de la ligne il est crédité du 13ème tps.  Il s’élancera donc au milieu de la grille de la course 4 en Q3, au classement intermédiaire la 208 WRX #113 est pour l’heure quatrième et tout reste encore possible.

1 commentaire

  1. Ne lache rien, c’est dans l’adversiten que tu es le meilleur. Forza champion.

Les commentaires sont fermés.