GRC Lites : CYRIL DÉCROCHE UN SECOND TITRE !!!

Super, extraordinaire, extra-terrestre les superlatifs manquent pour qualifier la performance et le pilote… L’objectif est atteint, sept jours après son titre mondial en RX2 Cyril remporte le championnat nord américain dans lequel il est engagé outre Atlantique : le GRC Lites et ce tout comme en le RX2 une épreuve avant la fin.

« Deux titres en une semaine c’est dingue… je vie un rêve éveillé » voici les mots de Cyril …

Il est donc définitivement et incontestablement CHAMPION DU MONDE !!!

 

Résumé du week-end gagnant

Si la tache paraissait plus à sa portée, l’avance de Cyril étant de +68 points à la veille des rounds courus à Seattle, il convenait de faire « le job » pour marquer les deniers points qui anéantiraient tous les espoirs de ses adversaires, si toutefois il leur en restait….,

Round 10

Après la première manche courue vendredi, Cyril est très confiant. Il a remporté les essais qualificatifs et la manche 1. Il nous résume sa première journée ainsi : « Tout s’est très bien passé, je me sens super à l’aise sur le circuit, notamment sur la partie terre. On a un super réglage sur la voiture, et c’est là où je fais la différence »

Le samedi va plutôt mal débuter. En manche 2, il couvrira seulement 3 tours sur 5 victime d’une crevaison. Ce genre de contrariété n’est pas du genre à l’abattre. Il s’élancera donc dans la demi-finale B qu’il remporte haut la main avec 6 secondes d’avance sur le second.

En Finale il s’élance en seconde position. « Mon départ n’a pas été le meilleur du week-end, je sors troisième , mais j’arrive à pointer en tête dès la fin du premier tour ». La suite sera sans équivoque, son avance ne cessera d’augmenter aux fils des tours pour atteindre 3 secondes sur la ligne d’arrivée.

Durant cette finale Conner Martell le second au championnat sera victime d’un violent accident « l’impact a été tel que son baquet à bougé » nous explique Cyril  « il a été hospitalisé, pour un talon cassé et il se plaignait de douleurs aux côtes, ainsi qu’à la nuque. »

À l’issue du round 10 Cyril capitalise +93 sur Conner (qui sera forfait ce dimanche), + 109  et + 111 sur respectivement Christian Brooks et Travis PeCoy.

Round 11

Ce devait être une promenade de santé avec le titre tant convoité en ligne de mire pour la fin d’après midi et le parcours a été mouvementé jusqu’au bout.

Si Cyril impose son rythme en qualif, la première manche lui échappe « J’ai complètement loupé mon départ en manche 1 et je fini 4, mais je me ratrappe dans la manche 2 où je m’impose avec une avance confortable ». En demi-finale Cyril continu sur sa lancée et devance Christian Brooks.

À ce stade de la compétition les jeux sont fait, le championnat est mathématiquement acquis « Il me reste à disputer la finale, j’ai juste à prendre le départ… » nous textote Cyril…

Et quelle finale !!!

« il y a eu deux départs. Gros crash dans le premier virage, le devant de ma voiture a été fortement endommagé mais je pouvais rouler. Deuxième départ, je pars sans le capot et le pare choc avant… Je suis en tête alors que mon auto ne va pas droit, j’ai vraiment tout donné pour tenter de protéger ma première place et dans le dernier tour ma boîte de vitesse casse. J’ai vraiment été chanceux de pouvoir relier l’arrivée. Je finis quelques longueurs derrière Chrian Brooks, heureux et chanceux d’avoir décroché la deuxième place! en tout cas deux titres en une semaine c’est dingue… je vis un rêve éveillé »

LAISSER UN COMMENTAIRE

2 commentaires

  1. Et bien en fait je ne sais plus quoi dire, tout les superlatifs ont été dit.
    Ah si, je suis fier de te connaître.

  2. Bravo, c’est généralement comme ça que commencent les palmarès des grands champions , je te souhaite que cela se vérifie pour toi. Merci pour le plaisir que tu nous as procuré tout au long de cette année.Amicalement.J

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *