GRC LITES : CYRIL LEADER DES 2 CÔTÉS DE L’ATLANTIQUE

Il n’aura pas fallu longtemps à Cyril pour imposer sa marque sur le GRC Lites outre Atlantique, exatement trois rounds. En partant pour Thompson, Cyril avait en tête de refaire au maximum son retard au championnat. En sortant vainqueur d’absolument toutes les manches, des deux demi-finales et finales, il a fait carton plein, et fait savoir à ses concurrents qu’il faudra cette année compter sur le « Frenchi ». Il est désormais en tête du Championnat GRC Lites, comme il est depuis la semaine dernière du RX2.

Cyril survole la concurrence en GRC Lites comme en RX2 …

Retour sur son double programme :

3éme Round couru vendredi et samedi :

« C’est très mal parti, vendredi, où lors de la séance d’essais libres je suis victime d’une casse moteur. J’effectue seulement 6 tours, quand l’ensemble du plateau en couvre un vingtaine. » Samedi, au warm up Cyril prend les commandes. « Le circuit est très particulier, avec une grosse proportion de terre très cassante, ce qui à priori n’est pas à mon avantage, et des murs très proches … » Finalement Cyril s’accommodera rapidement de ce tracé et sortira premier de la manche qualif suite au déclassement du poleman qui avait mis une protection sur ses jantes pour éviter la boue… « J’aborde les manches avec pas mal de pression, j’ai en tête le gap au championnat, et je trouve un truc pour faire des départs canon. Aux US contrairement au RX2 on a des pneus très large, et il convient d’être très progressif au lâché d’embrayage, pour rester sur le couple du moteur. » Ainsi fort de sa pole position en première manche et dans chacune des courses de la journée, Cyril use de cette nouvelle maitrise et prend d’excellents envols, suivi d’une prise de joker au second passage, pour contrôler ses courses jusqu’au damier.

 » Dans la finale de samedi je prends la tête. Mais Christian Brooks revient fort. Je dois augmenter le rythme pour résister à sa pression. Dix tours c’est long. » La victoire n’en est que meilleure.

 

Première victoire outre Atlantique ce samedi

4éme Round couru vendredi et samedi :

Dimanche on prend les mêmes et on recommence « Je réédite le scénario parfait de la veille. Avec un capital confiance réévaluer à la hausse ». Rien ne peu arrêter Cyril. Même pas la pluie qui s’invite pour la finale. « Le premier tour j’étais vraiment sur mes gardes. Je n’avais jamais fait de test dans ces conditions. Je me suis appliqué, et mené mon auto comme un kart de loc sous la pluie, le plus propre possible et je les ai assassiné !!! » en effet Cyril passe la ligne avec plus de 9 secondes d’avance sur le second, remportant ainsi le 4ème round.

Sur que d’ici à la prochaine manche du GRC Lites au Canada ses concurrents vont faire des cauchemars quand il penserons au « Frenchi ».

Bis repetita le Dimanche à Thompson !

D’ici la Cyril sera en Norvège le week-end prochain pour la troisième épreuve du RX2.

LAISSER UN COMMENTAIRE

 

1 commentaire

  1. Bien joué le coup du tonneau la dernière fois, ils ont du penser que les français n’étaient bon qu’à ca, boire!!!!! Et là pour le coup ils doivent avoir mal à la tête . Bravo champion belote rebelote et dix de der. Forza.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *