NATIONALE : NAÏS PERSISTE À BRIGNOLES

Quand le choix s’est présenté, bien que n’ayant jamais roulé sur le Circuit de Brignoles, Naïs a tranché. Elle ferait faux bon à ses équipers pour la septième manche des 500 Miles Open Kart et participerait à sa seconde course en catégorie Nationale (21cv /2tps).

Crédit photo Emma Cassini
Crédit photo Emma Cassini

En son absence Loïc et Stéphane se sont classés second de l’endurance, alors que Naïs, après avoir mordu la poussière en pré-finale le matin, se classe 12ème en finale.

Récit d’un long week-end : 

Pour palier à son manque de connaissance du tracé de Brignoles, Naïs était en piste dès jeudi matin.

Coaché par Cyril, l’apprentissage fut studieux, le tout dans la bonne ambiance qui régnait sous la structure de Castellet Kart Racing.

Samedi après-midi l’heure de vérité sonna à l’occasion de la séance chronométrée. Naïs laisse quelques garçons derrière elle. Puis c’est  la première course. Naïs se hisse à la 15ème position. « Au début j’ai gagné quelques places, je suivais le train, mais je n’étais pas en mesure de prendre une place supplémentaire dans ce groupe ». Là, les nombreux tours effectués depuis le jeudi commencèrent à peser dans les bras de notre jeune pilote. Tout en conservant sa position dans la seconde partie de la course Naïs se fait distancer.

Crédit photo Emma Cassini
Crédit photo Emma Cassini

Dimanche les larmes et la joie..

Après une nuit réparatrice, Naïs prend part au warm-up matinal, histoire de se remettre dans le rythme pour sa pré-finale. Hélas, durant celle-ci, elle est contrainte à l’abandon. La déception est immense …

Un peu plus tard Naïs qui reprit ses esprits explique ce qu’il s’est passé « Le départ a été très chaud. J’ai mal interprété un geste du directeur de course. J’ai levé à peine le pied, et me suis retrouvée, bien que partie à l’intérieur, contrainte de passer dans le bac à l’extérieur du premier virage (la parabolique qui se négocie à fond NDLR). Là j’ai perdu mon protège chaîne. Le tour suivant la direction de course m’oblige à l’abandon… »

La finale effacera cette déconvenue. Au terme d’une belle course où elle gagnera des places grâce au fruit de belles attaques, et en faveur de quelques abandons, elle franchit le damier en 13ème sur 19. Le grand sourire qui illumine son visage dans le parc d’arrivée est sans équivoque… « C’était super » conclut-elle laconique. Puis quelques heures plus tard le verdict tombe. À la faveur d’un déclassement Naïs sera finalement classée douzième, aux portes du « TOP 10 ». Pour une seconde course c’est top…

LAISSER UN COMMENTAIRE

2 commentaires

  1. Félicitations pour ta persévérance , tu devrais rapidement intégrer le top 10.
    Biz, Papy et Mamy.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *