Fred et ses coéquipiers Philippe et Réginald étaient ce week-end à Dijon dans le cadre de la quatrième manche des Rencontres Peugeot Sports.

Les trois compères avaient un maximum de roulage à leur programme. En effet, 3h de course Trophée Endurance (dimanche matin), 6h en Relais 208 (l’après-midi), le tout précédé de séances d’essais Libres et Qualifs vendredi et samedi.

Lors du Trophée, bien que qualifié troisième, pour le trio varois l’affaire a été vite pliée… Philippe auteur d’un très beau départ, s’enflamme dans le gauche de la brettelle et patatras… La jante arrière gauche vibre, un arrêt au stand est obligatoire. Plus d’une minute sera perdue dans l’opération. Le reste de la course ne sera plus qu’un « entrainement » pour le Relais 208 de l’après-midi.

 

À 12H30, la #183 sélance 18ème au cœur d’un peloton comptant pas moins de quarante quatre 208 Racing Cup. Philippe au volant, sera sur ses gardes dans la phase de départ. Puis en mode attaque, il remonte jusqu’à la 13ème position. Reginald prend à son tour le volant. Le passage au stand fait perdre quelques places, et une nouvelle fois la #183 les regagne une à une pour pointer après une 1h30 de course onzième.

Ce rythme soutenu n’est pas sans conséquence sur un circuit réputé sans pitié pour les pneumatiques. « j’ai une grosse vibration à l’avant gauche » se plaint Réginald dans la radio. L’escale technique n’étant possible qu’à partir de 1h40, il va devoir faire quatre tours à vitesse très réduite, et rentrera avec un pneu quasi slick ….

Ces précieuses secondes perdues ne se rattraperons pas. Les trois pilotes feront dès lors un parcours sans faute qui les amènera au terme des six heures au 16ème rang.

LAISSER UN COMMENTAIRE