RX2 : 3 SUR 3 POUR CYRIL

Cyril remporte en RX2, à Hell (Norvège), sa troisième victoire en trois épreuves.

À part une petite faute dans la manche 2, il s’est imposé à chaque fois qu’il a pris la piste.
Cyril conforte par la même occasion son leadership au classement où en tant que champion sortant il prétend jouer le doublé, ce qui serait une première…
 

Résumé du week-end :

Vendredi 

Le soleil est rendez-vous, au programme essais libres et manche 1.  Cette première journée ne commence pas pour le mieux « Je prends la piste, j’ai tout de suite le sentiment que mon embrayge patine. Je rentre et c’est en fait la tête de cardan qui est morte. » Après réparation Cyril s’élance dans la seconde série et signe le second temps des RX2 « Je fini à 47 millièmes de seconde avec une suspension cassée, décidément en ce moment je suis un peu maudit aux essais » (Cf le moteur cassé le week-end dernier en essais aux USA)

La manche 1 rassurera Cyril, non pas sur sa capacité à piloter mais bien sur la performance de son RX2. Il s’impose facilement avec au terme des 4 tours avec 1’245  d’avance sur Simon Olofsson, concurrent direct au championnat.

Samedi 

Changement de décor, la pluie s’invite sur le circuit Norvégien de HELL. « Ma manche 2 sera à oublier. Alors que je suis en tête, sur un excès de confiance, je me loupe au freinage. Je pars en luge sur la partie grasse de la piste. » Là Cyril perd 6 dixièmes de seconde. Ceci lui vaut de sortir du joker dans le pare choc arrière de William Nilsson. « Je touche son arrière et sur l’impact, je fais un tête à queux, et je cale… » dans l’action Cyril perd gros et se classe seulement 13ème.

« Dans la manche 3, je prends le joker directement, et reste très appliqué et remporte ma série » Le résultat de la manche sera sans appel Cyril surclasse ses concurrents de deux grosses secondes. 
Dans ces mêmes conditions précaires d’adhérence, la 4ème manche sera une formalité pour le pilote du Team OMSE « je pars en pole, ce n’est pas un super avantage car sur une portion un peu grasse. Je sais que mon coéquipier, qui s’élance en seconde position va prendre, le joker direct. » Cela protège Cyril au premier virage. Il passe en tête et gagne cette 4ème Manche.

Au cumul classement intermédiaire des manches Cyril est premier et prend les 16 pts qui vont avec. 

Dimanche

Le soleil n’est pas vraiment de retour et si les parties asphaltées sont sèches, les parties terres restent grasses et piégeuses, d’autant que pour préserver l’intégrité de ces parties l’organisateur les arrose régulièrement.

Dans sa demi-finale Cyril prend un excellent départ « Je sors en tête, et pousse à fond les 3 premiers tours, en suite je gère ma course pour préserver mes pneus en vue de la finale »

Entre la demi-finale et la finale, le team Olsberg changera une transmission sur l’auto de Cyril afin d’éviter toute mauvaise surprise.
 
« En finale, je m’élance une nouvelle fois en pole, et vire en tête. » Derrière Tanner WHITTEN (l’équipier de Cyril) et Dan ROOKE (actuel second au championnat) sont en bagarre. Ceci fait les affaires du seul français de la discipline. « J’ai attaqué jusqu’a l’avant dernier tour, dans le dernier tour je prends le joker d’où je sors largement en tête. » Cyril franchit à l’issue de cet ultime tour la ligne d’arrivée en vainqueur avec près de 5 secondes d’avance sur Tanner qui aura tenu tête jusqu’au bout à Dan. 

Au championnat Cyril compte maintenant 12 pts d’avance sur Dan ROOKE. Tanner WHITTEN fait la bonne opération du week-end en se hissant à la troisième position à 26 pts. Cette troisième épreuve du RX2 aura été noire pour Simon OLOFSSON qui ne se qualifie pas en finale et chute cinquième. Il compte désormais 35 longueurs de retard sur Cyril.

2 commentaires

  1. Cyril, petit gabarit physiquement mais grand gabarit mentalement.
    Il ne se laisse pas déstabiliser par les problèmes techniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *