TENDANCES DE L’INTENDANCE

Un cuisinier, une kiné, un webmaster, mais pas de raton-laveur

Finalement, le team COFELY-VILLE de BANDOL, lors des compétitions, c’est un peu comme une entreprise regroupant plusieurs corps de métier. Pour les 24 Heures du Mans (29-30 août), le groupe sera renforcé de trois spécialistes, un cuisinier, une kiné, un webmaster ayant tous un rôle primordial lors d’une course d’endurance de cette importance. Ils dispenseront leur savoir-faire avec beaucoup d’enthousiasme.

Georges, le cuisinier, compose déjà ses menus,

« je suis un vrai passionné de cuisine »

« J’ai déjà travaillé avec Fred et son équipe l’an dernier, et ce fut un vrai plaisir.. Si ma formation est celle d’un mécanicien, j’ai aussi tenu un restaurant à La Tour du Pin durant plusieurs années et je suis un vrai passionné de cuisine. Mon meilleur salaire, c’est lorsque je reçois les compliments de personnes qui ont presque mangé l’assiette ! Pendant la course je dois être disponible à tout moment et avoir toujours quelque chose de prêt à etre réchauffé. Les menus sont basés sur les sucres lents (pâtes), viande blanche (poulet) et salades composées. Pas d’alcool, bien sûr, sauf pour les mécanos, pour qui j’ai en réserve une bouteille de whisky et une de pastis. C’est bon pour le moral ! ».

Leslie, la kiné, s’est prise au jeu,

Leslie aux petits soins des pilotes aux 24H 2007
Leslie aux petits soins des pilotes aux 24H 2007

« Ce seront mes troisièmes 24 Heures et je connais bien maintenant les besoins des pilotes. Il faut évacuer la fatigue musculaire et je dois leur apporter une détente, car ils encaissent énormément de secoursses sur la piste. J’interviens durant toute l’épreuve, systématiquement à la fin de chaque relais. Je viens d’Amiens, et c’est très agréable de travailler avec l’équipe varoise. Je trouve les pilotes au top physiquement. »

Sébastien, le webmaster,

Seb pilotes en ce début de saison aux côtés de Sandrine et Fred
Seb au début de saison aux côtés de Sandrine et Fred

pilote lui-même; est chargé de la communication : « J’ai piloté avec l’équipe à l’époque « héroïque » du KART OPEN et au début de cette saison, puis je me suis orienté vers autre chose que l’endurance. Mais je reste très attaché au team et je m’efforce de donner le maximum d’écho à sa course. Jusqu’à l’arrivée, on pourra suivre le kart numéro 83 sur ce blog. Durant l’épreuve, un point sera fait toutes les heures, et ce sera aussi interactif. Nous afficherons les messages expédiés par les supporters et amis, et publierons des photos et vidéos prises sur le circuit, pratiquement en direct. Nous voulons que rien n’échappe de cette belle aventure, intéressante non seulement sur le plan sportif, mais aussi humain ».

À suivre la semaine prochaine le staff technique …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *