VINCENT : LE COTE FESTIF EN PLUS

Habitant tout à côté du circuit d’Autoreille en Haute-Saône, Vincent en a fait son terrain de jeu favori :

Vincent et Patrice son père qui sera lapin au Mans
Vincent et Patrice son père qui sera lapin au Mans ...

« Je roule dans la ligue Bourgogne-Franche-Comté, actuellement en KF2, mais j’ai aussi pratiqué en ICA et en Rotax. L’endurance, je m’y suis mis en 2006 et j’ai apprécié le côté festif complémentaire. Sur la piste, la gestion des courses est bien sûr très différente. En KF2, on peut trouver dix pilotes dans deux dixièmes. En endurance, les marges sont plus élastiques… et peuvent se résorber en course si on a la bonne stratégie.

Je dois dire que le team Pilotes est très bien structuré et ne néglige ni l’accueil et le confort, ni la communication. Je n’avais jamais vu pareil niveau d’organisation depuis que je cours, et tout le monde est très sympa.
J’ai déjà roulé avec le chassis Exceed cette année, à Autoreilles bien sûr, et je le trouve très sain. Je sais maintenant quoi répondre à ceux que se sont montré sceptiques quant à l’arrivée d’une nouvelle marque sur le marché.
Je fais des études d’ingénieur, mais je n’interviens pas sur les choix techniques, car une mécanique de kart ne se compare à rien d’autre. Ni à l’auto, ni à la moto. Je vis les jours présents avec beaucoup d’impatience ».

À suivre :  SANDRINE,  LE KART EN FAMILLE …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *