WORLD RX ESTERING : UN BILAN TRÈS ENCOURAGEANT

C’est sous un ciel sans nuage que se déroulait au Estering dans la campagne de Hamburg en Allemagne, la seconde et dernière journée de la 11ème des 12 épreuves du Championnat du Monde de Rallycross le WORLD RX.

QUALIF 3

Au menu de la Q3, salade de pignons...
Au menu de la Q3, salade de pignons…

Après un warm-up prometteur, Cyril Raymond se voit privé de ses 5ème et 6ème rapports de boîte, dans le troisième tour de sa qualif 3. « J’ai fait un départ moyen, car mon team avait misé sur les pneus pluies, choix d’ailleurs qui s’avérera payant par la suite de la course. Mon Joker me permet de faire un beau dépassement, et patatras dans le tour suivant alors que je suis dans le pare choc arrière de la polo de Marklud, je suis trahi par ma boîte. »

QUALIF 4

Enjoy ...
Enjoy …

Ses chances de qualification pour la demi-finale étant infinitésimales, Cyril aborde la Q4 sans pression et avec l’envie de tout donner.
« Je prends un excellent envol, mais ma position sur la grille, complètement à l’extérieur, ne me permet pas de sortir correctement placé. Je prend le Joker immédiatement, ceci me permet d’avoir une piste claire et de faire de bons chronos ». Cyril sort troisième de cette course et se classe 13 ème de la Q4, le tout derrière un pare-brise qui est « au bout de sa vie » et  à travers duquel Cyril a eu beaucoup de difficulté à voir la piste en détail.

 

img_5899

CLASSEMENT INTERMÉDIAIRE
Au cumul des 4 manches, il est 17ème et le week-end s’arrête là, seuls les 12 premiers étant sélectionnés pour les demi-finales.

Cyril est partagé entre la satisfaction d’avoir fait du « good job » en progressant tout au long du week-end, et la déception de ne pas atteindre la demi-finale.

Quelque heures plus tard après avoir assisté à la 1ère victoire en finale de son co-equipier Kevin ERICKSON, Cyril nous résume son week-end.

img_5903

« Ce fut une super première expérience en WorldRX ! Ce tracé n’a pas été en ma faveur pour débuter mais j’ai bien progressé tout au long du week-end ! Je suis très heureux de ma 13ème place en Q4. Je me retrouve donc au porte de la demi-finale. Maintenant, place aux négociations hivernales afin de pouvoir rouler en SuperCar l’an prochain ! »

En effet un nouveau challenge se profile devant Cyril : trouver un volant pour 2017. Son titre international en RX Lites Cup et la prestation de ce week-end, sont de bons arguments auxquels sans nul doute, il conviendra d’ajouter quelques soutiens sonnants et trébuchants qui, ne nous voilons pas la face, sont incontournables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *