WORLDRX : UNE DURE ÉPREUVE…

Dur week-end pour Cyril, qui victime d’une intoxication alimentaire, a été fatigué et a subi la course, plutôt que de la vivre pleinement. La déception est bien sûr immense mais à l’heure du bilan, Cyril est loin d’être négatif « Même si ce sera un résultat à oublier, cette épreuve au cœur du WorldRX aura été riche en enseignements. Une chose est sûre c’est que je souhaite plus que tout continuer l’an prochain dans cette catégorie. Il me faudra en plus d’un programme de course du roulage régulier pour acquérir l’expérience qui me manque encore à ce niveau »

Le week-end en détails :

Vendredi :

Cyril a passé là journée de vendredi alité, fiévreux et plié en deux … Il y a mieux à la veille du plus grand rendez-vous de l’année.

Samedi :

Bien que sa nuit se soit mieux passée et qu’il n’était plus que nauséeux, quand nous le retrouvons à Estering, ce n’était assurément pas le Cyril des grands jours.

En Q1, tasssé par Larson à l’extérieur Cyril perd du temps précieux dans le premier virage. Ensuite il va rouler dans le nuage de poussière de ses prédécesseurs, pas facile dans ces  conditions de piloter. Cyril sort de cette première manche 17, son meilleur tour en course est dans le top ten ce qui est finalement assez encourageant à ce stade de la compétition…

L’objectif pour la Q2, en s’élançant du deuxième couloir était clairement de sortir devant. Malheureusement l’impulsion du départ n’est pas bonne, une nouvelle fois le virage 1 est fatal à Cyril. « Bloqué au milieu des cinq voitures je me trouve avec trop peu de vitesse au moment de relancer, je viens me caler face au rail »  Le temps de se sortir de ce mauvais pas durera une éternité…  

Au terme de cette journée Cyril est très déçu « Je n’ai pas été à la hauteur. Je suis affaibli physiquement, et ce manque de tonus à ce très haut niveau se paye cache. Demain sera un autre jour »

Dimanche :

Malheureusement le dimanche sera de la même veine. « La forme n’est pas revenue, et le  manque de lucidité  m’amène à faire de nouvelles erreurs et finalement je ne me qualifie pas pour la demi-finale » 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *