F4 : CYRIL À LA FAUTE…

Alors qu’il venait de s’emparer du leadership de la course 2, à la faveur d’un dépassement dans la ligne droite des stands, Cyril a voulu retarder son freinage… Un peu trop, puisque cette manœuvre lui coûte d’écarter sa trajectoire hors de la limite de la piste. Et sur un circuit urbain, comme Pau, c’est synonyme de « rails », donc d’abandon. Dommage pour Cyril qui avait une belle carte à jouer pour le championnat.
Une fois de plus, Cyril a marqué les esprit par sa compétitivité et son niveau de performance tout au long du week-end.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

2 commentaires

  1. Et alors Cyril..je ne parlais pas de laisser une trace sur le rail !!
    Cependant si comme en Grande Bretagne on pouvais parier sur toute sortes d’épreuves, je maintiendrais mon choix sur toi; ce qui s’est passé aujourd’hui c’est de l’expérience et tu sauras rebondir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *