FINAL A HAUT RISQUE A ANGERVILLE …

Ce week-end, le team COFELY – VILLE de BANDOL évoluera à Angerville où auront lieu les deux dernières courses du championnat de France d’Endurance.

La première le samedi à 14 h 15 pour les 200 kilomètres de l’Armistice ; la seconde le dimanche à 13 h 30 pour les 200 kilomètres d’Angerville. Chaque course donnera lieu à une attribution de points. Les épreuves s’arrêteront à la première limite atteinte, 200 kilomètres ou trois heures.

Vincent, Fred, Sandrine et Patrick sur
Vincent, Fred, Sandrine et Patrice quelques minutes avant le départ de 24H

Sandrine, Fred et Vincent assisté de Fifi et Patrice constitueront l’équipage varois. Actuellement, ils sont 17èmes au classement provisoire du championnat, et 11èmes du groupe 2*. Ce qui rend tout-à-fait envisageable l’objectif de la saison : terminer dans le Top 10 du groupe 2. Mais l’affaire ne sera pas facile à enlever. Car si les Bandolais ne sont qu’à 1 point du dixième… le douzième n’est lui aussi qu’à 1 point derrière. Et le treizième à 2 points !

*Petite précision en faisant le parallèle avec les 24 Heures du Mans auto  : le groupe 1 est l’équivalent des protos (AUDI R15, PEUGEOT 908 …), le groupe 2 celui des GT (CORVETTE Z06, FERRARI  F430 ou autre NISSAN GT-R…)

Ce rendez-vous est considéré comme à haut risque par Fred : « Le circuit d’Angerville n’est ni spécialement large, ni spécialement rapide. Or, il y aura 48 karts en piste. Ce qui signifie qu’il faudra être particulièrement vigilant, surtout pendant les premiers tours. Il y a toujours des pilotes peu habitués à l’Endurance avec lesquels il faudra éviter les accrochages, car ce sera la guerre au départ de la course ».

En résumé, il faudra trouver le bon rythme et bien gérer sa course et, peut-être, être plus prudent que d’habitude. Cette piste d’Angerville, les pilotes du kart numéro 83 la connaissent pour y être « passé » au retour des 6 Heures du Mans.

Fred fera la route dès jeudi, afin de prendre le temps vendredi, d’installer l’intendance et de rouler pour préparer au mieux ce dernier week-end de course.

Côté conditions de course, la météo prévoit des risques de pluie, ce qui ne facilitera pas la tache de nos Bandolais.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE ….

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *