DU KART A L’AUTO …

Passer du kart à l’auto sans exploser son budget c’est possible, grâce à la filière d’un constructeur au cœur de l’Ultimate Cup Séries en 208 RACING CUP.

En effet la 208 Racing Cup, première marche des catégories Peugeot Sport, propose à un tarif raisonnable des courses sprint au niveau très relevé qui sont un véritable révélateur de talents, avec un classement « Junior ».

Les débouchés sont nombreux, avec notamment la 308 Racing Cup, et la 308 TCR…

Teddy vainqueur 208 Racing Cup 2014 et Jimmy 2nd, et 2018 il remporte la 308 Racing Cup, Jimmy se classe 3ème

De nombreux pilotes professionnels, à l’image des frères Teddy & Jimmy Clairet actuellement en 308TCR  sont passés par la 208 Racing Cup pour faire leurs premières armes et se faire remarquer.

Le Team Pilotes, notre équipe professionnelle et expérimentée menée par Frédéric Julien Coach diplômé DJEPS, vous propose que vous soyez jeune ou moins jeune les conditions optimales pour débuter en sport auto.

Retrouvez en détail l’ensemble les formules mises en place en cliquant sur le lien suivant :

coaching.pilotes.com.fr

RPS LEDENON : DÉPART D’UNE NOUVELLE ÈRE

Après avoir pris le temps de peser les choses, Frédéric à pris sa décision il y a à peine deux mois : Après 8 saisons de sous traitance le Team PILOTES évoluera cette année en parfaite autonomie au sein des Rencontres Peugeot millésime 2019. 

Dans ce court laps de temps, toutes les ressources humaines et logistiques ont été mises en place pour un résultat opérationnel à la hauteur des exigences de qualité du Team Manager qui au soir de ce premier week-end de course résume ainsi la situation : « L’implication de chacun(e) dans son domaine nous a permis de valider cet « examen de passage ». Tout a été au top, de l’implication du staff mécanique, jusqu’au moindre détail dans l’espace de vie où les pilotes ont été traités comme des rois. On est évidemment déçu du résultat sportif : abandon de la #283 au premier tour et une 45ème place pour la #183 due en grande partie à deux accrochages dont fut victime Loïc qui en était seulement à sa deuxième course. Quoi qu’il en soit le Team Pilotes est bel et bien en place et nous ne sommes qu’au début d’une belle aventure. »

 


Rendez-vous est pris pour la prochaine épreuve où l’on retrouvera la #183 et la #283… et qui sait, peut-être un #383 au Castellet le 19 juillet pour une 12H de midi à minuit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

 

RPS 24H : STOPPÉ NET À LA MI-COURSE

Sur le papier l’homogénéïté de l’équipe n’était pas gagnée (voir post précédent), et en piste grâce à une excellente communication entre les six pilotes, l’échange d’expérience et l’expertise des pros, rapidement les chronos de la #183 était vraiment dans le coup. Bien sûr Steven et Cyril étaient plus vite. Par moment même dans le tempo de la tête de course.

À la mi-course tout laissait présager un top 10, quand un crash stop net la belle aventure

Le cap de la 13ème heure de couse venait d’être franchie. Les relais s’étaient enchaînés sans anicroche. Cyril dans son dernier run s’était payé le luxe de dépasser la tête de la course. Un point détaillé sur le nombre de relais que devrait effectuer les équipages devançant le Team PILOTES by THIEBE laissait envisager de rentrer dans le top 10…

Et patatras.

« Dans  le 10ème tour de mon troisième relais » nous confie Fred alors au volant, « je suis dans l’obscurité full gaz à la corde du premier virage, soit à 140km au compteur, quand à peine 50m devant moi un concurrent perd le contrôle de sa 208. Mon instinct me fait lâcher le pied et comme je suis en appuis, la #183 part en valse immédiatement. Je fais un 360°, puis j’entame un nouveau tour sur moi même et là un concurrent qui arrive de derrière me défonce littéralement le nez de mon auto. Heureusement je sors indemne de ce crash mais la course s’arrête là ».

La déception est bien sûr énorme. L’aventure aura été toutefois belle et forte, voilà ce que retiendra l’ensemble de l’équipe prête à relever le défi dès que l’occasion se représentera.

RPS : 24H A MAGNY-COURS

Ce week-end à Magny-Cours les 24 H Relais 208 vont être le temps fort de la saison 2018 des Rencontres Peugeot Sport. La 208 # 183 sera de la fête avec à son volant un équipage tout à fait particulier.

En effet ce sont six pilotes de niveau très différents qui vont se relayer durant deux tours d’horloge. Deux pilotes pro : Cyril Raymond que l’on ne présente plus dans ces colonnes, et Steven Palette lauréat de trois titres dans les formules promotion de la marque au Lion et pilote espoir PORSCHE en 2017. Deux novices Loic Denoual dont ce sera sa première course en auto et Jéremy Cez qui participe pour la seconde fois à une épreuve des Rencontres au sein du Team Pilotes. Pour finir deux amateurs avertis Stéphane Denoual troquera le temps des 24h sa Carrera Cup pour la 208 et Fred votre reporter…

A suivre en live sur en cliquant ICI, départ 15:00

RPS NOGARO : BELLE PERF…

La porte du top ten est désormais toute proche…

Philippe, Fred et Reg réalisent en Relais 208 leur meilleur résultat jusqu’alors : 13ème sur 39 partants (pile poil dans le premier tiers). C’était ce dimanche matin à Nogaro au terme de 6 heures de course.

Même si cette fois encore ils se sont classés l’après-midi troisième du Trophée Endurance (notre illustration) derrière une RCZ et une 206 supersonique, nous retiendrons bien sûr la performance du matin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

 

RPS : PODIUM À VAL DE VIENNE

Après s’être classé 24ème sur 46 des six heures du RELAIS 208, Frédéric, Philippe, Reginald et Sylvain ont enchaîné les trois heures du TROPHEE ENDURANCE PEUGEOT où ils finissent troisième. Ceci leur vaut un premier podium.

Retour sur cette course atypique. Partis en fond de grille, car sanctionnés à l’issue de la séance d’essais qualificative pour avoir abusé du non respect de la ligne de course, nos quatre pilotes vont remonter une à une les places dans un peloton constitué de 206 S16, d’une 207 LW et d’une RCZ.

Au cœur de la course Réginald écopera même d’un Stop and Go pour s’être trompé sur le temps à respecter lors d’un changement de pilote. C’est lui qui se retrouve en position de troisième à quelques minutes du damier avec dans son pare-choc arrière une 206 S16 qui forte de ses 15cv (10% de + que la 208) est plus véloce dans toutes les lignes droites et fort heureusement moins agile dans les portions techniques et en appui. Il résiste vaillamment et décroche cette place d’honneur.

Sylvain déjà sur la route du retour ne goûtera malheureusement au joie du podium…

LAISSER UN COMMENTAIRE

RPS DIJON : LA #183 HORS LIMITES…

À Dijon, tout avait commencé pour le mieux  à bord de la #183. Philippe, Réginald et Fred se qualifiaient 18ème sur 49 après avoir signé trois chronos qui se tenaient en 113 millièmes de seconde.

En course au grès des stratégies différentes de chaque team en compétition, le trio varois oscille entre la 20ème et la 25ème position.

Dans la dernière heure de course alors que Reginald dans un excellent rythme regagne une à une des positions, la direction de course affiche « 183 DRIVE THROUGH ».

Sanction au motif « non respect de la ligne de course »… Petit rappel de la règle pour les néophytes : la piste étant limitée de chaque côté par une ligne blanche, on peut élargir la trajectoire et passer les deux roues d’un même côté au de la de la ligne mais en aucun cas les 4 roues…

Il est vrai que chacun d’entre nous a surement plusieurs fois été hors limite, mais en aucun cas sans modération. Alors, oui la sanction est lourde et les 4 positions perdues qui vont avec donne une petit goût amer à un week-end de course qui se déroulait sans nuage …

La #183 franchi la ligne d’arrivée 27ème…

Pierre sur la pré-grille prêt à d’élancer au volant de #283

Dans la #283 le sourire du trio normand composé de Gilles Frank et Pierre traduisait leur satisfaction à avoir rallié l’arrivée sans accrochage, ni sortie, ni sanction (clin d’oeil à la #183) et surtout dans un bien meilleur rythme que l’an passé…

FRED PART AUSSI EN TONNEAU …

Pour tout dire, Fred n’est pas très  fier de sa cabriole, mais nous profitons de l’actualité de CYRIL pour vous partager sa video.

Réalisée il y a quelques semaines, lors d’un test sur route ouverte !!! aux commandes de l’évolution 2 de sa caisse à savon doublement victorieuse à Magny-Cours, cette figure aurait pu plus mal finir…

Depuis les bobos ont cicatrisé et le tirant carbone cassé a été réparé. Machine et pilote sont donc prêt pour relever le challenge de la troisième édition de la course de caisse à savon des Rencontres Peugeot Sport programmée à Magny-Cours le 15 juillet prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

RPS VAL DE VIENNE : PILE POIL AU MILIEU …

La saison 2017, des Rencontres Peugeot Sport est lancée … Avec pas moins de quarante sept 208 Racing Cup au départ de la première manche courue au Val de Vienne une chose est sûre  : le millésime  promet d’être disputé…

 

Une grille de départ dont le fond se perd à l’horizon …

Qualifié 18ème, sous un soleil presque estival à la condition de faire abstraction du froid glacial ambiant, Fred, Philippe et Reginald visaient le top 15 pour la course.

 

Nos trois pilotes avec Sandrine et Alain Thièbe reçoivent en pré-grille les encouragements de Bibendum …

Ils se classent au final 23ème sur 47,  juste en dessous de la barre symbolique du milieu …

Pour leur défense, il faut mentionner les caprices de la météo en cette région sous influence de l’Atlantique, qui ne leur a pas facilité la tâche.

En effet, au long des six heures que comptera la course chacun des relais se fera dans des conditions différentes.

Philippe prend le départ au cœur de cet impressionnant peloton et passe au travers des embuches, puis fera le 4ème relais. C’est deux relais seront disputés sur une piste  sèche.

Réginald , qui passe en 2 et 6, a droit à la pluie par deux fois et pas de la bruine … Il essuiera en bon marin qu’il est, de gros grains et passera la ligne d’arrivée sous une pluie diluvienne.

Quand à Fred, il entame le run 3 sur une piste séchante et piègeuse, et rencontre une météo inverse dans le 5ème relais où parti sur le sec, il a droit au retour de la pluie.

« Dans ces conditions c’était dur de faire une course parfaite » explique Frédéric « Cette première manche a confirmé nos progrès et l’homogénéité de nos performances. Nous avons le potentiel pour aller chercher le Top 15 et peut être même le top 10 » conclut-il toujours optimiste.

Affaire à suivre les 2, 3, 4 juin à Nogaro…

LAISSER UN COMMENTAIRE

 

RPS NOGARO : UN FINAL BIEN ARROSÉ

La pluie était annoncée, et elle était belle et bien au rendez-vous … Si l’on excepte la séance qualificative de samedi soir, nos quatre pilotes ont eu tout au long du week-end à maitriser la 208 dans des conditions d’adhérence  très précaires …

Vendredi pluvieux …

Dès la première séance d’essais libres du vendredi, Frédéric et Philippe respectivement dans la #183 et #283 partent simultanément à la faute.

Le premier  finit en douceur sur la portière à la sortie du virage de la ferme, alors que le second sort à l’opposé du circuit, bien en ligne au fond du bac …  Sorties fort heureusement sans conséquences sur le déroulement du reste de la journée…

https://www.instagram.com/p/BMq2Tvtj68U/

 

https://www.instagram.com/p/BMrCJfxDng0/

Puis, le reste du vendredi  fut l’occasion de faire différents tests comparatifs de réglages sur les deux 208 dans ces conditions …

Samedi radieux, pour deux équipages homogènes …

Au programme de la seconde journée d’un week-end de Rencontres Peugeot c’est : briefing à la mi-journée, puis plus tard dans l’après midi séance d’essais qualificatifs. Le chrono retenu pour constituer la grille de départ du relais du dimanche est la moyenne du meilleur temps de chaque pilote d’une auto. À cet exercice, sous un soleil radieux,  la #283 prend le meilleur sur la #183 pour deux millièmes de seconde. C’est dire l’homogénéité des équipages.

Dimanche mitigé …

À 8:45, le départ de la course est donné sur une piste détrempée … Fred qui avait donné comme directive pour son équipage « pas d’erreur , et l’on pointera devant la #283 », part le premier à la faute au sortir du « S » du lac. Un 360° au cœur du peloton. « c’est plus chaud, que de se coucher sur la portière » avouera t- il.

https://www.instagram.com/p/BNE8wMHDFg9/

Puis dans le tour suivant, il mord le vibreur extérieur dans la double courbe Storez… Décidément les affaires de la #183 partent pas dans le bons sens …

https://www.instagram.com/p/BNE9Rmdj96T/

Un tour plus tard à l’entrée de cette même double courbe, Philippe, qui a mieux géré le départ, certainement perturbé par la sortie de piste juste devant lui de la #238 de Jonathan Cochet, perd le contrôle de sa 208 et se fait percuter à l’arrière par celle-ci qui revient sur la piste … et restera là immobilisé … nécessitant la première intervention du safety-car.

https://www.instagram.com/p/BNE9gvojPqa/

Philippe rentre au stand où l’on « panse la carrosserie de la #283 » des stigmates de l’accrochage.

img_1854

Pendant ce temps Fred à la faveur du safety-car refait son retard sur le peloton.

Commence alors pour Réginald et Philippe un longue remontée avec biensur en ligne de mire la #183 …

Fred et Sylvain décident compte tenu des circonstances de faire des relais jusqu’au bout du plein « Une fois la 208 apprivoisée dans ces conditions, j’ai pensé que rester en piste le plus longtemps possible était une bonne option » nous confie Fred. Cette stratégie complètement décalée, vaudra à Fred et Sylvain, l’honneur tout à fait relatif de voir figurer un bon moment leur numéro de course sur le totem géant en bord de piste…

img_1849

Petit à petit la piste va sécher, l’écart en entre #183 et #283 fluctuera au gré des relais et des petites excursions dans l’herbe de chacune des autos au volant desquelles les pilotes en quête de la limite d’adhérence dépassera celle-ci.

Au terme des six heures de course, et une  nouvelle belle averse dans la dernière demi-heure, la #183 franchira la ligne d’arrivée 24ème (sur 38) devant la #283 26éme.

Cette course clôture une saison jalonnée par le plaisir de piloter, une progression de chacun des pilotes, et de bonnes tranches de rigolade. Philippe de conclure « Oui, trop bon !! Vivement la rentrée des classes … »

Rentrée prévue le 28 avril au Val de Vienne…

LAISSER UN COMMENTAIRE